Derniers commentaires

Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
Affichage des articles appartenant à la catégorie: Première catégorie

16 Fév 2013 

Chirurgie : 28 % des actes médicaux inutiles en France .

13 Aoû 2012 

votre santé est en danger !

13 Aoû 2012 

Autisme scandale Français


Autisme scandale Français. par N99
13 Aoû 2012 

Clermont : maltraitances à l’hôpital psychiatrique


Clermont : maltraitances à l’hôpital psychiatrique par BFMTV
13 Aoû 2012 

Mantes en Yvelines - URGENCE: Enfant mort dans le Mantois


Mantes en Yvelines - URGENCE: Enfant mort dans... par mantestv
13 Aoû 2012 

DÉCÈS AU CHU DE DIJON -- JUILLET 1980 : MENSONGES ET NON DIT

13 Aoû 2012 

L'hôpital de Compiègne accusé de négligences après la mort d'une fillette

13 Aoû 2012 

Plainte après le décès de leur fils à la Timone

13 Aoû 2012 

Décès d'un adolescent à l'hôpital du Mans !

13 Aoû 2012 

Un bébé de 28 mois meurt à l'hôpital !

13 Aoû 2012 

Valérie et son bébé meurent à l'hôpital ... sans raison

13 Aoû 2012 

4 morts à l'hôpital (Marseille)

08 Avr 2012 

Cancer du sein : des centaines d'opérations inutiles

08 Avr 2012 

on peut estimer qu'entre 10 000 et 20 000 personnes par an sont mortes de septicémie dans les hôpitaux en France

On peut estimer qu'entre 10 000 et 20 000 personnes par an sont mortes de septicémie dans les hôpitaux en France ! Un taux comparable à celui de nombreux autres pays. Ce serait même la septième cause de mortalité, avant les accidents de la route... Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces septicémies sont dues pour beaucoup d'entre elles à l'utilisation des cathéters pour les perfusions et des sondes urinaires !
 
Presque un quart des patients hospitalisés ont une sonde urinaire, et le risque d'infection sur ces sondes est de 5 % par jour. Toutes les enquêtes montrent que les sondes urinaires sont trop utilisées et laissées trop longtemps en place. Ces infections sont à l'origine des septicémies hospitalières les plus fréquentes, celles dues à Escherichia coli. Les cathéters sont, eux, à l'origine de la deuxième cause de septicémie hospitalière la plus commune, les septicémies à Staphylococcus aureus, avec une forte mortalité. Le grand risque d'infection apparaît au-delà de trois jours d'utilisation.
 
La mort d'une personne de 75 ans à l'hôpital par septicémie sur sonde urinaire est moins spectaculaire que le décès de la même personne dans un incendie à l'hôpital, mais la hiérarchie de priorité en termes de sécurité pourrait s'accorder au risque réel, et non au risque perçu. Et le coût d'une augmentation des procédures de sécurité doit être évalué en fonction de son bénéfice potentiel. On découvrirait ainsi qu'il y a beaucoup de bénéfices à augmenter les mesures de sécurité sur l'usage des cathéters et des sondes urinaires...